Connaître sa cible

Lors de la réflexion sur votre arborescence, pensez en termes de publics cibles plutôt qu'en termes d'organisation interne.

Il en va de même pour votre contenu. Votre utilisateur ne connaît pas votre langage interne et ne sait pas si telle démarche dépend d'un service ou d'un autre. C'est à vous d'adapter votre contenu à votre utilisateur.

Même si les portails gouvernementaux semblent s'adresser à tous les citoyens, il y a toujours une ou deux cibles principales et plusieurs cibles secondaires.

Par exemple, pour le portail de l'Education, les deux cibles principales seraient :

  • Les parents ayant leurs enfants dans un des cycles luxembourgeois
  • Les membres de l'Education nationale recherchant des documents officiels relatifs à leur métier

Les cibles secondaires seraient :

  • Les personnes à besoins spécifiques pour l'instruction de base
  • Les journalistes pour suivre l'actualité
  • ...

Chacune de ces cibles a une attente précise :

  • Inscrire son enfant à l'école
  • Consulter une publication
  • Trouver un numéro de téléphone
  • Connaître les dernières actualités du site

Il est dont important de définir en amont quelles sont la ou les cibles et quelles en sont ses attentes.

L'analyse détaillée des statistiques du site peut vous aiguiller sur le type d'information qu'elle vient chercher.

Quelques questions à se poser

  • Quelle est sa tranche d'âge et sa catégorie socioprofessionnelle ?
  • Quel est son style de vie ?
  • Quelles sont ses habitudes d'information (elle se déplace physiquement, se renseigne par téléphone, par les réseaux sociaux, en ligne...) ?
  • Quelle(s) langue(s) utilise-t-elle ?
  • Est-elle locale, européenne ou internationale, privée ou professionnelle ?
  • De quelles informations a-t-elle besoin ?
  • Quel est son média social de prédilection ?
  • Etc.

Vous allez pouvoir définir des personas et créer du contenu pertinent pour vos cibles.

Dernière modification le