Bien choisir ses titres

Comme nous l’avons décrit dans les articles sur les PDF et le langage clair, il est important de structurer son contenu en titres cohérents.

En effet, un titre n'est pas qu'un texte mis en gros caractère. Il a plusieurs rôles:

  • Résumer le contenu d'une page, d'une section,
  • Structurer et aérer un texte,
  • Donner envie de lire la suite,
  • et, comme nous l'avons vu dans les PDF, il est aussi un moyen d’accéder plus rapidement au contenu.

Les titres sont les mots-clés les plus importants d'une page, ils peuvent aussi être un fil conducteur. C'est pourquoi ils doivent toujours être concis et significatifs.

Dans cet article, nous vous expliquerons l’intérêt de bien structurer son contenu et quel peut être l’impact selon le profil. Cela est valable au niveau de chaque page mais aussi au niveau du site entier.

Dans une page

Chaque utilisateur, lorsqu’il arrive sur une page web, scanne la page en repérant les éléments importants : titres, mots-clés, listes et liens. Au fur et à mesure de son parcours, il se constitue un schéma, une vue synthétique de la page et accède directement aux informations susceptibles de l’intéresser.

L’intérêt pour tous

Ce schéma peut être très rapide à constituer à condition que la mise en forme soit cohérente avec le contenu. Notamment, si l’ordre hiérarchique des titres est juste, les utilisateurs  pourront lire plus rapidement l’information qui les intéresse et mieux la comprendre. En effet, si une balise titre est employée « pour faire joli » alors qu’il ne s’agit pas d’un titre, le sens du paragraphe qui suit sera différent.

Par exemple, dans la page Renow en bref, le titre « compatibilité des navigateurs » n’aurait pas le même sens s’il était présenté comme un titre inférieur à « contenu audio et vidéo ». En effet, dans ce cas, l’information que l’on s’attend à retrouver dans « compatibilité des navigateurs » est exclusivement liée aux contenus audio et vidéo. Si le titre est au même niveau, la compatibilité des navigateurs fait référence à la politique d’accessibilité.

L’intérêt pour des profils spécifiques

Pour plusieurs types de handicap, la structure sera constituée en plusieurs étapes. La première étape étant généralement les titres, ceux-ci jouent donc un rôle primordial dans la lecture et le sens de la page.

Un aveugle, par exemple, peut choisir de parcourir la page en écoutant uniquement les titres, les liens ou encore les listes. Cela lui permet de construire son schéma mental de la page, les titres étant l’information de premier niveau.

Des utilisateurs ayant du mal à se concentrer (certaines formes de dyslexie, les séniors…) auront d’autant plus besoin de s’appuyer sur ce schéma pour comprendre ce qu’ils lisent et trouver l’information.

Enfin dans certains cas d’handicap cognitif ou de malvoyance, les internautes utilisent des feuilles de style personnalisées leur permettant de simplifier le contenu et de se focaliser sur ce dont ils ont besoin.

Dans l’exemple suivant (sur le site guichet), la feuille de style a été créée pour augmenter la lisibilité, mieux comprendre les niveaux de titres et mieux repérer les liens. Les petits textes ont été agrandis, les liens utilisent les styles web par défaut, les niveaux de titres sont clairement écrits...

 

Le menu du site

Pour réaliser une arborescence, chaque titre de page de votre site doit être unique pour que vos utilisateurs (avec ou sans handicap) s’y retrouvent et se construisent leur « image » du site.

Comme nous le décrivons dans la méthode Renow, constituer une architecture de l’information est une étape importante dans un projet. Nous recommandons de procéder par étapes : énumérer les informations, les regrouper, puis identifier les interactions souhaitées.

Pour vérifier qu’un contenu est compréhensible par vos utilisateurs et vérifier notamment qu’il s’adapte à leur logique, vous pouvez la tester au moyen d’un tri de carte.

Dans le prochain rendez-vous accessibilité, qui sera publié le 21 mars, nous aborderons le sujet des liens.

Dernière mise à jour